Fiches pratiques

La liste noire des plantes invasives

Avez-vous planté des rosiers sauvages, un acajou Mahonia aquifolium ou de la balsamine de l’Himalaya? Dans ce cas, vous devrez vous méfier car ces plantes se trouvent sur la liste noire des plantes invasives qu’il est déconseillé de planter. A télécharger ici: Mefiez vous des plantes invasivesmefiez-vous-des-plantes-invasives.pdf (177.37 Ko)

Guide du potager urbain

Aborder et présenter le potager au cœur d’un écosystème humain, c’est suivre le parcours de la semence jusqu'à la consommation de son fruit, en passant par les multiples et divers bienfaits que l’individu et la collectivité en retirent. "Emprunter ce parcours fut le plus beau cadeau que nous nous sommes fait de notre vie", expliquent les auteurs de ce livre. Celui-ci est conçu comme une invitation à ce que vous aussi emboîtiez le pas et profitiez de cette abondance à portée de main. Des collaborateurs chevronnés et passionnés vous livrent, dans ce guide, l'essentiel de ce qu'il vous faut pour partir votre propre potager.  A télécharger ici: Guide du potager urbain

Méfiez-vous de la berce du Caucase!

Randonneurs et marcheurs, prenez garde à la berce du Caucase! La sève de cette plante, qui fleurit de juillet à septembre, peut causer de graves brûlures en combinaison avec les rayons UV! Plus d'infos: La berce du caucasela-berce-du-caucase.pdf (210.86 Ko)

Les dangers de cette plante sont détaillés sur le portail de la biodiversité en Wallonie. 

Danger! Un parasite fatal pour le châtaigner

Suite à la découverte récente du champignon Cryphonectria parasitica sur des piquets de clôture en châtaignier installés dans plusieurs sites gérés par l’IBGE, nous demandons à tout pouvoir public, communal ou régional, d’être vigilant à ce qui suit :

  • Ce champignon, appelé «chancre du châtaignier» est potentiellement TRES agressif pour les châtaigniers présents à Bruxelles.  
  • Ce champignon peut se retrouver sur des écorces de piquets de clôture en châtaignier nouvellement installés et provenant de pays infectés (Europe du sud et de l’est). Des mesures radicales doivent être adoptées rapidement. Pour plus d'informations, télécharger le document joint: Clôture chataignier fr nlcloture-chataignier-fr-nl.pdf (675.76 Ko)

Guides du compostage

Chacun désire, à son niveau, faire un geste pour l’environnement. Composter permet de réduire le volume d’ordures ménagères à traiter par la collectivité, enrichir son jardin sans frais… Les avantages sont nombreux. Produire soi-même un amendement naturel et l’utiliser directement dans son jardin, c'est mieux prendre conscience du cycle de vie de la matière organique et de la transformation utile des déchets. Quels déchets peuvent être valorisés par compos­tage ? Pratiquement tous les déchets organiques:  épluchures de légumes, restes de repas, déchets de jardin, autres déchets organiques…  Voici quelques guides et brochures utiles, à télécharger : 

Le compostage individuelle-compostage-individuel.pdf (765.08 Ko)

Compostercomposter-pdf-f.pdf (1.61 Mo)

Composter au jardincomposter-au-jardin.pdf (985.51 Ko)

 

Le semis en pot

Vous avez récolté quelques graines. Vous les avez conservées au sec et à l’obscurité. Le moment est venu de les semer ? Voici quelques conseils. Une fiche bilingue de Natagora, à télécharger ici: Les semis en potsfiche-natagora-naj-semis-bil-080509.pdf (239.15 Ko)

Les plates-bandes fleuries

C’est plutôt là, dans les bordures fleuries, que l’on trouvera les espèces ornementales. Mais pourquoi ne pas mêler harmonieusement à celles-ci quelques plantes sauvages, dans des proportions respectant les goûts de chacun? Une fiche bilingue de Natagora, à télécharger ici: Plates-bandes fleuriesfiche-natagora-naj-plates-bandes-bil-080509.pdf (375.8 Ko)

Un jardin sans pesticides, les 6 règles de base

Les pesticides sont des poisons destinés à tuer les herbes (herbicides), les insectes (insecticides), à lutter contre les maladies (fongicides), ou à se débarrasser de divers animaux jugés nuisibles (souricides, …). Ils représentent un danger pour l’homme et l’environnement, alors apprenons à nous en passer. De plus, les insectes et maladies, au jardin, dérangent plus souvent le jardinier que les végétaux ! Une fiche bilingue de Natagora à tétécharger ici: Pesticides, les règles de basefiche-natagora-naj-pesticides-regles-de-base-bil-080509.pdf (441.44 Ko)

Un jardin sans pesticide, les recettes

Vous êtes convaincus que les produits chimiques utilisés dans les jardins sont un réel danger pour l’environnement, la faune et la flore mais aussi pour l’homme mais vous désirez un jardin fleuri, et productif et certaines plantes, plus fragiles, nécessitent une intervention. Voici quelques recettes à base de plantes qui ont fait leur preuve comme alternatives aux pesticides. Une fiche bilingue de Natagora à télécharger ici: Pesticidesfiche-natagora-naj-pesticides-regles-de-base-bil-080509.pdf (441.44 Ko)

Les plantes de l'ombre

Les plantes de sous-bois poussent dans les milieux ombragés, elles s’intègrent facilement à l’ombre de la haie, du bosquet ou au pied du mur. Une fiche bilingue de Natagora à télécharger ici : Liste des plantes de l'ombrefiche-natagora-naj-liste-plantes-ombre-bil-080509.pdf (330.91 Ko)

Contrôler les limaces

La limace est certainement l’« ennemi public n°1 » du jardinier. Apprenons à réguler ses populations sans avoir recours à des produits chimiques (souvent à base de métaldéhyde) très efficaces mais dangereux pour l'ensemble de la faune sauvage et domestique, du chat à l'oiseau, en passant par le chien et …l'enfant. Une fiche bilingue de Natagora, à télécharger ici: Contrôler les limacesfiche-natagora-naj-limaces-bil.pdf (1.06 Mo)

Le poussier calcaire, un mulch minéral

Poussier calcaire…un nom peu connu pour dénommer un sable produit dans les carrières calcaires. Le poussier non lavé est très intéressant pour alléger, à prix réduit, les terres lourdes dans un potager. C’est aussi un milieu offrant des conditions particulières de vie aux insectes et plantes… un petit plus pour la biodiversité! Une fiche bilingue de Natagora, à télécharger ici: Le poussier calcairefiche-natagora-naj-le-poussier-calcaire-fr-nl.pdf (258.83 Ko)

Amender le sol

Dans le jardin naturel, il n’est en général pas nécessaire d’intervenir pour modifier les caractéristiques du sol, mais il peut être utile de les connaître pour choisir des plantes adaptées. Dans le potager, il sera sans doute nécessaire d’aller plus loin dans l’analyse du sol, et peut-être de remédier aux carences et déséquilibres par l’apport de matières naturelles. Le conseil d’un spécialiste du potager sera peut-être bien utile. Voici déjà quelques pistes pour commencer.Une fiche bilngue de Natagora à télécherger ici: Analyser et amender son solfiche-natagora-naj-analyser-et-amender-son-sol-bil.pdf (378.9 Ko)

Comprendre le sol

Un sol, comment ça marche? Que ce soit la texture, la structure ou la composition chimique du sol, chacun de ces paramètres influence la vie des plantes, leur vigueur, leur enracinement, leur apport en eau et en éléments nutritifs. Une fiche bilingue de Natagora, à télécharger ici: Comprendre le solfiche-natagora-naj-comprendre-le-sol-bil.pdf (362.06 Ko)

Récolter ses semences

Faire ses semences soi-même est intéressant car elles deviennent de plus en plus chères dans le commerce ;  cela nous donne aussi un sentiment d’indépendance. Explications: Recolter ses grainesrecolter-ses-graines.pdf (132.3 Ko)

La rotation des cultures

En quoi la rotation des cultures est-elle indispensable pour un potager durable? La réponse ici: La rotation des culturesla-rotation-des-cultures.pdf (358.19 Ko)

Les besoins des légumes

Tous les légumes n'ont pas le même appétit. Certains sont exigeants, d'autres moins. Voici un guide: Tous les légumes du jardin potagertous-les-legumes-du-jardin-potager.pdf (391.49 Ko)

Les associations de légumes

Aide-mémoire sur les bonnes (et mauvaises) associations de légumes. A télécharger ici: Association des légumesassociation-des-legumes.pdf (363.64 Ko)

Lire la suite

Confectionner une couche chaude

La couche chaude est une technique qui permet de faire gagner des degrés à votre serre et ainsi permettre de démarrer les semis avant la fin des gelées !

Explications ici: Confectionner une couche chaudeconfectionner-une-couche-chaude.pdf (384.98 Ko)